Markdown ? Textile ? Textmark !

Après deux jours épiques de programmation, voici que WdPublisher change de moteur de rendu pour celui de Markdown. Évidement, après tout ce temps passé avec le sémillant Textile la transition n'a pas été de tout repos. En effet, Markdown propose beaucoup moins d'options de mise en forme que Textile notamment en ce qui concerne les alignements, les caractères spéciaux et les accentuations. En revanche il propose une gestion très astucieuse du HTML.

Markdown est un superbe morceau de code. C'est donc avec une joie sans mesure que je me suis lancé dans des travaux de rapprochement. J'utilise la version de Michel Ortin comme super classe. J'ai crée une sous-classe – rapidement baptisée Textmark – qui reprend quelques fonctionnalités pratiques de Textile et gère entre autre la mise en lumière de code source. Parce que bon, mon activité principale c'est quand même faire du PHP.

Voici la liste des modifications :

En-têtes

Tout comme Markdown, Textmark supporte deux styles d'en-têtes : les sous-lignés, et les précédés :

Soulignés

Pour créer un en-tête en utilisant la forme soulignée, il vous suffit de souligner son titre par plusieurs #, = ou - qui correspondent respectivement aux niveaux 1, 2 et 3. Par exemple :

En-tête de niveau 1
##################

En-tête de niveau 2
==================

En-tête de niveau 3
------------------

Précédés

Pour créer un en-tête en utilisant la forme précédée, il vous suffit de précéder votre titre du niveau d'en-tête que vous souhaitez :

h1. En-tête de niveau 1

h2. En-tête de niveau 2

...

h6. En-tête de niveau 6

Paragraphes

Il est possible de définir l'alignement du texte d'un paragraphe, ainsi que sa justification. Ainsi, le texte peut être aligné à gauche, à droite, au centre, ou bien être justifié. Pour cela, il suffit de préciser la création d'un paragraphe par la lettre p suivie de l'une des options : <, >, | ou = et enfin d'un point et d'un espace :

p. un paragraphe sans option

p<. un paragraphe aligné à gauche

p=. un paragraphe justifié

Éléments structurels

De nouvelles options de phrases permettent de différencier les accentuations, les fortes accentuations et les styles italique et gras :

_accentuation_
*forte accentuation*
__italique__
**gras**

Il est également possible d'indiquer du texte -supprimé- ou +ajouté+ :

-texte supprimé-
+texte ajouté+

Ponctuation

Aucun élément de ponctuation n'était généré par Markdown, ce qui n'est pas toujours pratique pour nous autres français qui avons de nombreuses règles particulières comme les espaces incassables entre un mot suivit de deux points, ou encore nos magnifiques « guillemets ». Textmark prend en charge ces cas particuliers ainsi que d'autres comme les tirets simples ( – ) ou longs ( — ) ainsi que les caractères commerciaux : ©, ® ou ™.

"guillemets"
tiret simple : -
tiret long : --
signes commerciaux : (C) (R) (TM)

Mise en valeur de code source

Ami développeur, voici une fonctionnalité qui vous ravira le cœur : Textmark prend en charge la mise en valeur de vos codes sources ! Pour le moment seul PHP est supporté, mais d'autres comme Javascript le seront bientôt. C'est aussi simple que cela :

```php

echo "du code PHP";

$publisher->Run();

<?php

echo "du code PHP";

$publisher->Run();

De nombreux éléments sont différenciés afin de présenter le code source au mieux de sa forme !

Sortie brute

Dans un même esprit totalement différent il est possible d'indiquer des blocs à convertir en texte brut. Sympa pour afficher la vérité. Pour cela, il suffit d'entourer le texte avec @raw et raw@ :

<p>Un texte <b>brut</b></p>

Images

Les images peuvent être alignées à gauche <, à droite > ou au milieu = :

!=[Image centrée](/path/image.png)

Les images disponibles dans le WdPublisher peuvent être appelée très simplement en utilisant leur nom ou leur numéro comme référence :

![Nom de mon image][]
![14][]

Lorsque les images du WdPublisher sont utilisées, leurs dimensions sont ajoutées aux attributs de l'élément.

Laisser un commentaire

Pas de commentaire